Retour sur la Semaine de la Finance Solidaire

12 décembre | 2014

Plusieurs associations de soutien d'Oikocredit se sont mobilisées durant la période de novembre et décembre 2014.

L'association de soutien Oikocredit IFO (Ile-de-France et Ouest) était présente au Salon Marjolaine du 8 au 16 novembre 2014

C’est un salon majeur annuel (39ème édition) autour du bio, médecines douces, écologie, éco-énergies, commerce équitable et qui draine de très nombreux visiteurs nationaux et internationaux sensibles à ces environnements.

Des représentants des différents partenaires assuraient la présence sur le stand pour répondre aux nombreuses questions tournant notamment autour des thèmes suivants :

- Banque éthique, pour quand ?
- Investissement dans l’épargne solidaire via des coopératives
- Microfinance pour qui, comment connnaître la finalité de l’investissement

Le nombre de visiteurs s’étant arrêtés sur le stand du Pôle de la Finance Solidaire a été d’environ 450, stable par rapport à l’année dernière. Une centaine de visiteurs ont exprimé une demande d’information particulière sur une ou l’ensemble des structures. Oikocredit a ainsi retenu l'attention de 1 visiteur sur 5 environ, et nous avons constaté que plusieurs d'entre eux ont déjà investi depuis le salon. 

L'association de soutien Oikocredit Franche-Comté Bourgogne était sur le marché de Noël d'Artisans du Monde 



L'association de soutien Oikocredit Franche-Comté Bourgogne a reçu Carine Roenen, venue d'Haïti où elle travaille pour notre partenaire de microfinance FONKOZE 


Jeudi 4 décembre 2014, Carine Roenen, directrice de l’une des branches de  l’institution de microfinance FONKOZE Haïti, a participé à un séminaire à l’Ecole Supérieure de Commerce de Dijon.

Carine, accompagnée de responsables d’Oikocredit Franche-Comté Bourgogne, a pu exposer la manière de travailler de son organisme à une trentaine de chercheurs et d’étudiants de la Chaire de Microfinance de l’école.

Oikocredit est un important financeur de Fonkoze. Fonkoze est considérée comme la banque des pauvres. C’est la plus grande institution de micro-financement en Haïti, desservant plus de 55 000 femmes-emprunteures, qui vivent pour la plupart dans les régions rurales du pays, et plus de 175 000 épargnants. Avec un  réseau de  succursales couvrant toutes les régions du pays, Fonkoze offre une gamme de services, allant du micro-crédit aux produits d’épargne et aux services de transferts de fonds.

A la question « La micro-finance peut-elle sauver Haïti ? », Carine Roenen a répondu non, tant que le pays ne développera pas sa capacité de production et une formation ajustée aux besoins économiques locaux.

A l’issue du débat, les cartes de visites ont été échangées, car les chercheurs pourraient étudier le fonctionnement de Fonkoze et faire des propositions.

Des étudiants ont également manifesté leur intérêt pour un stage à Haïti. Une rencontre fructueuse et pleine de promesses.

L'association de soutien Oikocredit France Est était sur tous les fronts

Le 15 novembre :

  • Présence au Festival Eco Equitable à Ungersheim Haut Rhin
  • Intervention place Kleber à Strasbourg dans le cadre de la journée de lancement de la Semaine de la Solidarité Internationale pour le Bas-Rhin. 

Le 5 décembre en partenariat avec Oikocredit Franche-comté Bourgogne : 

  • Conférence au Carré des Associations de Mulhouse sur le thème : "La finance solidaire peut-elle sauver Haiti ?" avec Carine Roenen directrice de la fondation Fonkoze.

Les 4 et 19 décembre : 

  • Présence au Village du Partage lors du marché de Noël à Strasbourg

« Retour