Rencontre avec l'association de soutien d'Oikocredit Centre Alpes Rhône

15 juin | 2015

Cette association de soutien, dont le son siège social est hébergé au Centre Œcuménique St Marc à Grenoble est singulière à plusieurs titres. Nous avons interrogé les membres du bureau pour en savoir davantage.

En quoi votre association de soutien est unique ?

L’association de soutien Centre Alpes Rhône a un lien très particulier avec l’origine d’Oikocredit, et avec le Conseil Œcuménique des Eglises. elle a été créée il y a 12 ans sous l’impulsion entre autres du Pasteur Yo Ludwig qui vivait à Grenoble où il était retraité.

Pourquoi le Pasteur Yo Ludwig ?

L’histoire d’Oikocredit ne peut pas s’entendre sans Yo Lodwig. Il fut en effet l’un des participants en 1973 de la rencontre du Conseil Oecuménique des Eglises où il a interpelé les Eglises en les exhortant d’arrêter de placer leur argent dans les banques qui finançaient la guerre au Vietnam et de créer un produit permettant de placer cet argent de façon constructive et en lien avec les valeurs universelles chrétiennes.

C’est ainsi que s’est créé Oikocredit, en réponse à cette exhortation. Yo ludwig fut membre du 1er conseil d’administration d’Oikocredit à Amersfoort, Pays-Bas, où se trouve toujours aujourd’hui le siège de la coopérative.

Que s’est-il passé à Grenoble ?

Il y a une quinzaine d’années, quand Yo Lodwig est venu prendre sa retraite à Grenoble, c’est tout naturellement qu’il a parlé d’Oikocredit aux membres de l’Eglise Réformée de Grenoble. L’Eglise Protestante Unie a alors initié le projet d’une association de soutien. Dès le départ le centre œcuménique a hébergé notre siège social. Ce lieu dans lequel vit une paroisse catholique, la paroisse anglicane et la paroisse protestante est unique. C’est un lieu de vie de quartier et un lieu pour s’ouvrir au monde. C’est le lieu où il fallait être pour Oikocredit qui fut à son origine une initiative œcuménique.

Comment avez-vous rejoint l’association ?

Jean-François Viguié, actuel président de l’association répond : J’avais assisté à une réunion de Yo ludwig. Il avait convaincu les gens que c’était un outil génial. J’ai été moi-même convaincu. Quelques temps après  les gens de l’AS sont venus me proposer de les rejoindre. Depuis l’association a grossi puisqu’elle compte aujourd’hui 124 membres cotisants.

Comment travaillez-vous avec les Eglises ?

Nous proposons aux pasteurs de faire un culte sur la finance solidaire. Cela peut aussi prendre la forme d’une conférence pour une église catholique. Notre conseil d’administration est composé de protestants et de catholiques. Historiquement nous avons développés des pôles locaux en nous appuyant sur les liens que nous avions avec les Eglises : Bourgoin-Jallieu, Grenoble, Lyon, Bourg-Les-Valence. Nous souhaitons être présents dans les synodes, comme le synode national à Lyon en 2013. 
Nous pouvons aussi  monter une animation à la demande, comme pour les enfants de la catéchèse de St Marc, ou encore un grand jeu de l’oie pour les jeunes dans le cadre du Grand KIFF à Grenoble.

Pour contacter l'association

« Retour