Fintech et investissement à impact social en Inde

26 octobre 2018

Dans le cadre de sa stratégie révisée, Oikocredit continue de rechercher des partenariats au-delà des institutions financières traditionnelles. Elle s'intéresse notamment aux fintech qui ciblent des communautés défavorisées avec des technologies financières innovantes. Pour en savoir plus sur le rôle des fintech dans les investissements à impact social, et plus particulièrement en Inde, nous avons rencontré Arun Nayyar, PDG de NeoGrowth, partenaire d’Oikocredit.

Arun Nayyar, PDG de NeoGrowth, partenaire d'Oikocredit

Quelle est l'activité de NeoGrowth ?

NeoGrowth est une entreprise de crédit utilisant les nouvelles technologies qui procure des prêts à des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) défavorisées dans 21 villes indiennes.

Nous avons inventé en Inde un modèle qui utilise les données de vente des cartes de crédit et de débit pour déterminer la solvabilité des petits et moyens détaillants et fournir des prêts pour les ventes futures.

Quelle est la particularité de NeoGrowth ?

Grâce à la technologie, nos prêts peuvent être rapidement approuvés : les formalités ou les historiques de crédit demandés sont minimes. Nos clients, dont la plupart auraient du mal à contracter des emprunts ailleurs, apprécient tout cela.

Nos prêts sont également très flexibles et nous permettons à nos clients de les rembourser sur une base quotidienne, ce qui est beaucoup plus facile pour eux.

En termes d’impact social, nous visons à créer, grâce aux prêts, des emplois durables et équitables. Pour ce faire, nous veillons à ce que nos clients travaillent avec des organisations syndicales assidues et équitables, dans le but de garantir le respect des normes de sécurité et de travail. L'autonomisation des femmes entrepreneures est également un domaine clé pour nous. 

Pourquoi NeoGrowth a-t-elle décidé de s'associer à Oikocredit ?

C'est l'approche à triple résultat d’Oikocredit - en d'autres termes leur orientation vers un investissement à impact social - qui a motivé notre volonté de travailler avec eux.

Nous avons également été impressionnés par l'équipe de Maanaveeya (la filiale indienne d'Oikocredit). Nous étions des novices et Gouri et son équipe nous ont vraiment soutenus avec leurs connaissances et leur expertise.

Oikocredit a une très bonne compréhension du contexte indien : la coopérative est en mesure de fournir une vision et des conseils solides à ses partenaires.

Pourquoi la Fintech est-elle importante pour l'investissement à impact social ?

On recense actuellement 63 millions de MPME en Inde, qui emploient 111 millions de personnes. Dans le pays, les voies traditionnelles pour souscrire un crédit excluent plus de 50% des MPME solvables. La plupart de nos clients font partie de ce groupe mal desservi.

L'accès au système bancaire traditionnel peut également être difficile du point de vue géographique. L’Inde est un pays tellement vaste qu'il est impossible d'atteindre tout le monde avec le modèle bancaire traditionnel.

Maintenant, avec la fintech, les gens n’ont plus besoin de se déplacer pour obtenir un prêt. L'accès aux téléphones portables est extrêmement facile et abordable : avec la technologie financière, les personnes peuvent immédiatement obtenir un financement.

Comment la Fintech se développe-t-elle en Inde et quels sont les défis auxquels elle est confrontée ?

Actuellement, la fintech se développe très rapidement en Inde.

Le pays est le deuxième plus grand consommateur de téléphones portables au monde et les statistiques montrent qu'il y aura environ 650 millions d'internautes en Inde d'ici 2020.

L'utilisation des cartes augmente massivement par rapport aux espèces. En fait, le nombre de transactions numériques a augmenté de plus de 50%, et celui des transactions aux guichets automatiques a enregistré une croissance de 15%. C’est pourquoi le besoin de solutions de paiement numériques ne fera que croître.

NeoGrowth souhaite intégrer les 100 smart cities (villes intelligentes) que le gouvernement indien veut construire. L’un des plus grands défis à relever est de savoir comment construire un modèle novateur à grande échelle.

Nous travaillons d'arrache-pied pour mieux segmenter la population et affiner nos produits afin qu'ils puissent fonctionner dans l’ensemble de ce pays pluriel.

« Retour