Oikocredit publie ses résultats 2019

Oikocredit publie ses résultats 2019

18 mars | 2020

La coopérative a bien progressé dans la rationalisation de son modèle économique : elle a conservé la confiance des investisseurs et reçu des retours positifs des partenaires qu'elle finance.

Chiffres clés

  • Résultat net consolidé de 14,3 millions d'euros (1,3 millions d'euros en 2018)
  • Total des actifs consolidés : 1.310,4 millions d'euros (1.292,9 millions d'euros en 2018)
  • Portefeuille de financement du développement : € 1.064,6 millions d’euros (1.046,6 millions d’euros en 2018)
  • 75 partenaires actuels et potentiels bénéficiant de programmes de renforcement des capacités pour un montant de 0,7 millions d’euros (0,9 millions d’euros en 2018).
  • Total des fonds disponibles pour prêt et investissement : 1.271,2 millions d'euros (1.228,2 millions d'euros en 2018)
  • 59.000 investisseurs individuels et institutionnels (57.000 en 2018)
  • Proposition de dividende de 1% (1% en 2018)

Amélioration des performances financières

Avec un résultat net de 14,3 millions d'euros (contre 1,3 millions d'euros en 2018), la performance financière d'Oikocredit s'est nettement renforcée. La réduction des coûts d'exploitation, l'amélioration des marges sur les nouveaux prêts et la vente de trois participations ont contribué à l'amélioration du résultat. Le total des actifs consolidés s’est accru à 1.310,4 millions d'euros, contre 1.292,9 millions d'euros en 2018. Le conseil d'administration d'Oikocredit, avec le soutien du Conseil de Surveillance, proposera aux membres de la coopérative de fixer le dividende à 1% pour 2019 lors de l'assemblée générale annuelle de juin 2020.

Croissance régulière du financement du développement

Oikocredit vise à améliorer la vie des personnes à faible revenu par le financement d’organisations partenaires œuvrant principalement dans l'inclusion financière (y compris la microfinance), l'agriculture et les énergies renouvelables. À fin 2019, le portefeuille de financement du développement se montait à 1.064,6 millions d'euros (contre 1.046,6 millions d'euros en 2018) et notre organisation comptait 674 partenaires dans 65 pays.

Le financement des partenaires du segment de l'inclusion financière est passé de 796,2 millions d'euros en 2018 à 826,3 millions d'euros en 2019. Le portefeuille agricole s’est consolidé à 172,3 millions d'euros (contre 168,8 millions d'euros). Le portefeuille des énergies renouvelables s’est accru à 52,1 millions d'euros (contre 48,4 millions d'euros), avec une priorité donnée aux projets de plus petite envergure dont les bénéfices sociaux sont directs pour les communautés. Le financement des autres secteurs a été réduit à 17,2 millions d'euros (contre 32,2 millions d'euros) conformément à la stratégie actualisée d'Oikocredit, qui se concentre sur l'inclusion financière, l'agriculture et les énergies renouvelables. Le portefeuille global comprend à la fois des prêts (86% de financement du développement contre 84,5% en 2018) et des prises de participation, ces dernières diminuant légèrement à 14% contre 15,5% en 2018.

La qualité du portefeuille est restée globalement bonne, mais pour l’agriculture le portefeuille à risque (PAR 90 : part des encours ayant des impayés excédants 90 jours) est resté élevé. Tout en réduisant ses financements dans plusieurs sous-secteurs de l’agriculture dans le but de compenser ce risque, Oikocredit continue de soutenir les partenaires agricoles du fait des bénéfices conséquents que ce financement apporte aux petits agriculteurs et aux populations rurales à faible revenu.

Les partenaires apprécient la priorité donnée à l’objectif social

La gestion de la performance sociale est au cœur du modèle de financement du développement d'Oikocredit : ceci comprend la due diligence des partenaires et le suivi des critères environnementaux, sociaux et gouvernementaux. La cinquième enquête sur la satisfaction auprès des partenaires a révélé que ceux-ci apprécient l'orientation sociale de la coopérative ainsi que son service client, l'expertise de ses collaborateurs et leur engagement à long terme.

Oikocredit propose un programme de renforcement des capacités pour aider les partenaires à accroître leur résilience et à générer un impact social. En 2019, l'organisation a dépensé 0,7 million d'euros (2018 : 0,9 million d'euros) pour soutenir le renforcement des capacités de 75 partenaires actuels et potentiels dans 24 pays.

Le nombre d'investisseurs augmente

59.000, c’est le nombre de personnes physiques et morales investissant dans Oikocredit directement ou via des associations de soutien, les bureaux nationaux et la Fondation OISF en 2019, en progression d'environ 2.000 (augmentation en 2018 : 1.000). Le capital social de la coopérative a augmenté de 4,4% à 1.129,8 millions d'euros (1.082,5 millions d'euros en 2018) tandis que l’on assistait à une réduction de l’apport net de fonds provenant des membres et des partenaires bancaires (38,4 millions d'euros contre 77,9 millions d'euros en 2018). Avec un apport suffisant de la part des membres pour ses besoins en financement du développement, Oikocredit a réduit les levées de capitaux auprès des banques.

En forme pour l'avenir

En 2019, Oikocredit a poursuivi la mise en œuvre de sa stratégie 2018-2022 et a achevé sa restructuration. Thos Gieskes, directeur général d'Oikocredit, a déclaré : « En maintenant nos objectifs et grâce à un modèle d'exploitation plus agile, nous sommes désormais mieux à même de servir nos partenaires, membres et investisseurs avec une résilience et une confiance accrues. Nous sommes très heureux d'avoir accueilli 2.000 nouveaux investisseurs et fiers que notre récent sondage montre à quel point nos partenaires apprécient nos services.

En 2020, nous allons encore travailler à l’amélioration de nos méthodes de travail et nous nous réjouissons de continuer à servir aussi bien ceux qui nous confient leurs fonds que les personnes à faible revenu dans le but d’améliorer leur qualité de vie. »

Pour plus d'informations, veuillez contacter Ulrike Haug, responsable de la communication, Oikocredit International : téléphone : +31 6 25 65 53 75 ou email : uhaug@oikocredit.org

 Télécharger le communiqué de presse en français

« Retour