De solides résultats en 2013

Résultats 201319 mars 2014

Investisseur social et coopérative internationale, Oikocredit publie de bons résultats au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2013.

Investisseur social et coopérative internationale, Oikocredit publie de bons résultats au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2013.

Au cours de cet exercice, Oikocredit a poursuivi ses investissements stratégiques en Afrique, ainsi que dans les domaines de l’agriculture et de la finance inclusive, tout en continuant son soutien au développement d’autres secteurs.

Les fonds levés ont atteint un niveau record de 80 millions d’euros contre 46 millions d’euros en 2012, soit une hausse de 74 %.

Le nombre total d’investisseurs est passé de 48 000 en 2012 à 52 000, signe d’une adhésion forte, à l’échelle internationale, à notre modèle d’investissement social.

Sur l’exercice 2013, les produits d’exploitation d’Oikocredit sont restés en hausse, tandis que le bénéfice net consolidé s’établissait à 13,4 millions d’euros, en baisse par rapport à l’exercice précédent suite à la réévaluationde notre portefeuille d’investissements à terme.

Le résultat 2012 avait en effet été particulièrement soutenu par les produits de ce portefeuille d’investissements à terme, ainsi que par la cession de deux prises de participations.

Le dividende proposé en redistribution à l’issue de la prochaine assemblée générale en juin 2014 s’élèvera à 11,6 millions d’euros.

David Woods, directeur général d’Oikocredit, y voit plusieurs motifs de satisfaction pour Oikocredit : « Notre résultat global témoigne de la croissance solide de notre portefeuille de financement du développement. En 2013 les apports de fonds, les nouveaux prêts approuvés ainsi que les décaissements étaient tous en hausse, et nous avons amélioré la qualité générale de notre portefeuille. »

L’encours de financement du développement d’Oikocredit s’élève désormais à 591 millions d’euros, soit une hausse de 11 % par rapport aux 531 millions d’euros en cours au 31 décembre 2012.

Les prêts approuvés se montent à 297 millions d’euros, en hausse de 27 % (pour mémoire : 234 millions d’euros en 2012), tandis que les décaissements se sont accrus de 40 % pour atteindre 306 millions d’euros (pour mémoire : 218 millions d’euros en 2012).

Oikocredit a également renforcé le total de ses prises de participations, avec des engagements à hauteur de 66 millions d’euros, en amélioration de 7 % par rapport aux 62 millions d’euros investis en 2012.

Tout au long de l’exercice 2013, Oikocredit est restée centrée sur l’amélioration de ses performances sociales et son soutien à ses partenaires par le biais de projets de renforcement des capacités menés dans le monde entier.

Oikocredit a ainsi mobilisé 3 millions d’euros de fonds pour le renforcement des capacités, soutenant plus de 130 initiatives d’assistance technique et de formation de ses partenaires, consolidant ainsi son programme d’accompagnement extra-financier.

En 2014, la performance sociale reste un objectif prioritaire, orienté plus particulièrement sur des programmes à long-terme dans les domaines de la microfinance et de l’agriculture.

David Woods a réaffirmé l’engagement d’Oikocredit à développer un portefeuille de qualité reposant sur trois volets essentiels – social, environnemental et financier : « Notre position au moment d’aborder 2014 nous permet de diversifier notre portefeuille et de renforcer nos investissements dans l’agriculture et les énergies renouvelables, afin que notre développement reste cohérent avec notre mission sociale. »

Investisseur social présent dans le monde entier, Oikocredit est une coopérative qui soutient et finance les institutions de microfinance ainsi que des organisations du commerce équitable, notamment des coopératives et des petites et moyennes entreprises (PME).

« Retour