Atteindre les femmes

Partout dans le monde, Oikocredit a choisi de porter une attention particulière aux projets portés par des femmes. Celles-ci sont en effet particulièrement touchées par la pauvreté et peuvent jouer un rôle crucial en matière de développement.

Femmes et pauvreté

Les femmes pèsent pour la moitié de la population mondiale, mais elles représentent 70% des pauvres de la planète. Elles assurent les 2/3 des heures travaillées dans le monde, mais gagnent seulement 10% des revenus mondiaux. Parmi les 72 millions d'enfants non scolarisés dans le monde 50 millions sont des filles.

Les femmes rencontrent en effet plus de difficulté à accéder à l'éducation, et ne bénéficient souvent pas des mêmes droits que les hommes en matière de propriété et, plus largement, d'économie.

Enfin, il leur est également moins facile qu'aux hommes de bénéficier de crédits et de services financiers. En portant une attention particulière aux projets des femmes, Oikocredit contribue à œuvrer pour plus d'égalité entre les sexes.

Femmes et développement

Les crédits accordés aux femmes pour le développement de leur activité ont, sur la société, un impact démultiplié. Les revenus engendrés par l'activité des femmes bénéficient en effet à leur famille et plus largement à leur communauté. Les femmes investissent dans l'amélioration de leur logement et de leurs conditions sanitaires, la nourriture, l'éducation et la santé de leur famille. De plus, il a été démontré que les femmes sont des débitrices responsables et fiables. Leur taux de remboursement, qui atteint les plus haut scores, l'atteste. Leur capacité à rembourser est le moteur de la croissance et du développement des services de microfinance.

“Quand des femmes gagnent un revenu, elles en réinvestissent 90% pour leur famille, en comparaison de seulement 30 à 40% pour les hommes."
(
Source: “Women’s Rights Vital for Developing World,” The Girl Effect.)

En savoir plus sur l'association "Girl Effect" :

Nous touchons des millions de femmes dans le monde

Les femmes qui génèrent leur propre revenu sont non seulement capables de subvenir aux besoins de leur famille mais elles soutiennent aussi leur communauté en fournissant des habitats, des installations sanitaires, des services de santé ou alimentaires.