Microcrédit + babyfoot = success story

22 janvier 2018

Le partenariat établi de longue date entre Oikocredit et Banco Pyme de la Comunidad permet aux micro-entrepreneurs boliviens de lancer des entreprises florissantes et pérennes.

Dans la ville débordante d’activités de Cochabamba en Bolivie, Felix Cardenas s’emploie à mettre la touche finale à une table de babyfoot rouge vif. Son équipe et lui l’ont soigneusement conçue avec du bois d'origine locale, ont sculpté les figurines à partir de moteurs diesel recyclés et peint l’ensemble à la main.

Tout en admirant sa création, Felix se souvient de la toute première table qu'il a fabriquée dans un hangar de fortune il y a près de 40 ans. Depuis, son entreprise a parcouru un long chemin. Grâce à trois microcrédits successifs octroyés par notre partenaire, Banco Pyme de la Comunidad, il a créé une petite entreprise florissante en partant de zéro. Aujourd’hui, il produit jusqu'à 24 tables de football chaque mois pour des clients situés en Bolivie et dans les pays voisins.

Au lancement de son projet, Felix a dû se battre pour obtenir un financement. Après la perte de son emploi au début des années 1980, il était déterminé à trouver un moyen de soutenir sa famille en créant sa propre entreprise. Mais obtenir un prêt auprès d'une banque traditionnelle s'est révélé impossible. Tout a changé lorsqu'il a contacté Banco Pyme de la Comunidad, partenaire d'Oikocredit. Cette banque et institution de microfinance socialement responsable partage l'ambition d'Oikocredit : elle s’engage aux côtés des gens pour leur fournir les moyens d'améliorer leurs moyens de subsistance grâce à la finance inclusive. La banque est très attachée au soutien des petites entreprises dans les pays en développement, afin qu’elles bénéficient des mêmes chances de se développer.

Felix a investi ses microcrédits dans l’acquisition d’outils, de matériel et d'équipement nécessaires à l’ouverture de son atelier, puis à l’engagement de deux personnes supplémentaires. Banco Pyme l'a soutenu à chaque étape du processus. Son agent de crédit a rencontré Felix régulièrement et a acquis une solide connaissance de l’entreprise, ce qui a permis à la banque d'évaluer sa capacité de remboursement et de lui proposer des prêts adaptés à ses besoins. Mais plus encore, la banque a offert à Felix une formation sur des questions importantes telles que le développement commercial et la comptabilité.

Felix a ainsi obtenu les fonds dont il avait besoin pour fonder son entreprise et a trouvé un partenaire financier et commercial de confiance sur lequel il a pu compter. Aujourd'hui, il est capable de subvenir confortablement aux besoins d’une famille de sept personnes.

Comment Oikocredit travaille-t-elle avec Banco Pyme pour soutenir des entrepreneurs comme Felix ?

Oikocredit aide la banque à élargir son offre aux entrepreneurs dans les régions rurales de deux manières : en lui accordant des prêts et en investissant à son capital d'une part, en renforçant sa capacité à créer des produits de prêt adaptés aux entreprises rurales d'autre part. Oikocredit partage également les bonnes pratiques établies pour mesurer l'impact social des prêts et mieux gérer les risques.

Souhaitant mettre en valeur le savoir-faire de Felix, Oikocredit a exposé la table de babyfoot rouge à Berlin, lors du Kirchentag 2017. Cet évènement organisé par l'église protestante allemande a attiré plus de 100.000 visiteurs : investisseurs et autres visiteurs ont pu jouer une partie ou deux. L'équipe d'Oikocredit et les bénévoles ont pris plaisir à leur raconter l'histoire de cette table et de l’entreprise qui l’a fabriquée. Pendant ce temps, à environ 10.500 km de là, en Bolivie, Félix apprenait avec joie que sa première exportation vers l'Europe avait remporté un tel succès.

« Retour