Kuapa Kokoo et Divine Chocolate

De la fève au chocolat

Notre participation au capital social de Divine Chocolate nous permet de siéger au conseil d’administration au côté de Kuapa Kokoo et de diverses autres entreprises sociales. Nous avons pu rencontrer le directeur général de Divine Chocolate, Sophi Tranchell, qui nous a récemment rendu visite dans les bureaux d’Oikocredit International, pour parler de son travail et de la coopération de Divine Chocolate avec Oikocredit.

La participation d’Oikocredit au conseil d’administration a-t-elle contribué à la stratégie et aux performances de Divine Chocolate ?

« Oui, bien sûr. Oikocredit, dans son rôle de partenaire, a toujours beaucoup soutenu Divine et a contribué à sa professionnalisation. Le rôle actif qu’a joué Oikocredit dans notre stratégie nous a ensuite aidés à progresser dans nos performances générales. Oikocredit a toujours été très actif dans la prise de décision et en rendant visite aux villages ou aux exploitants ghanéens. Le simple fait que les équipes d’Oikocredit prennent le temps de rencontrer les producteurs de cacao de Kuapa Kokoo atteste de leur compréhension de notre travail et de leur engagement positif. »

À quoi ressemble un conseil d’administration où Oikocredit et Kuapa Kokoo siègent ensemble ?

« À nos yeux, cela est très positif. Kuapa Kokoo porte la voix des producteurs et leur permet de s’exprimer sur un pied d’égalité. Par sa qualité de partenaire de Kuapa Kokoo, Oikocredit comprend leurs préoccupations et peut les aborder sous une autre perspective. »

Quelles sont les qualités recherchées par Divine chez un actionnaire ?

« Divine représente ce que nous appelons un “capital patient”, autrement dit un investissement à long terme. Nous avons une mission sociale, assez similaire à celle d’Oikocredit, et c’est ce que nous recherchons dans un actionnaire. Nous souhaitons faire partager notre mission et nos valeurs à nos actionnaires, les aider à comprendre d’où vient le cacao et pourquoi c’est un secteur crucial, qui a besoin de protection. Nous voulons que nos actionnaires participent au voyage de Divine, qu’ils voient les avantages d’un paiement équitable pour les producteurs de cacao. Et c’est bien entendu quelque chose que nous voyons chez Oikocredit, un investisseur social à long terme qui s’intéresse vraiment aux producteurs de cacao du Ghana. »

Que nous annonce l’avenir pour Divine et Kuapa Kokoo ?

« L’an dernier, nous avions aidé Kuapa Kokoo à mettre en place une émission de radio pour toucher ses 65 000 membres Ce fut un tel succès qu’elle est reconduite cette année. Nous aidons également Kuapa Kokoo à faire la part belle à l’intégration des femmes au cœur de leur stratégie et à leur donner les moyens de devenir productrices de cacao. Divine continuera également de se tourner vers d’autres fournisseurs au Royaume-Uni et en Europe, et d’accroître sa présence aux États-Unis d’Amérique. Bien entendu, nous développons aussi des goûts nouveaux et passionnants, que nous lancerons tout au long de l’année. »

Oikocredit participe au capital de Divine Chocolate par des investissements de respectivement 500 000 livres sterling dans Divine Ltd. et de 1,1 million dollars américains dans Divine Inc. La société coopérative néerlandaise a aussi accordé une ligne de trésorerie de 1,2 million de dollars.